Le préfet de police de Paris interdit un défilé annuel de l'extrême droite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le préfet de police de Paris interdit un défilé annuel de l'extrême droite

Message  Marine le Jeu 8 Mai - 22:03

Le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, a décidé d'interdire, mercredi 7 mai, une manifestation de l'extrême droite radicale qui devait avoir lieu à Paris vendredi 9 mai. Ce rassemblement est organisé chaque année depuis 1994 à l'appel d'un comité rassemblant des militants du Front national de la jeunesse, des Identitaires, des anciens du GUD rejoints récemment par le mouvement du Renouveau français.

Cette manifestation a pour objet de commémorer la mort accidentelle, le 9 mai 1994, d'un jeune proche du GUD, Sébastien Deyzieu, tombé du toit d'un immeuble, rue des Chartreux (6e), lors d'un rassemblement contre "l'impérialisme américain" interdit par le préfet de police de l'époque, Philippe Massoni. Depuis, le "comité du 9 mai" et les "amis de Sébastien Deyzieu" défilent en hommage au militant.

Cette année, la mesure d'interdiction a été prise, souligne la préfecture, en raison des "risques de confrontation qui n'ont jamais été aussi grands" entre les manifestants d'extrême droite et les militants d'extrême gauche, qui s'apprêtaient à organiser une contre-manifestation le même jour. Celle-ci a aussi été interdite.

Bertrand Delanoë avait adressé, mardi, un courrier au préfet demandant l'interdiction du rassemblement d'extrême droite. Le maire de Paris estime "déplacé" que soit "autorisée" au lendemain du 8 mai, jour anniversaire de la "victoire des démocraties sur la barbarie nazie", une manifestation qui fait l'"apologie du fascisme".

Le cortège, qui part de la place Denfert-Rochereau (14e) pour rejoindre la rue des Chartreux, rassemble entre 400 et 500 personnes, parfois masquées ou cagoulées, qui tiennent des torches, des manches de pioche et des drapeaux noirs marqués de la croix celtique.

En 2007, une bonne centaine de radicaux, membres notamment des "Boulogne Boys", supporters du club de foot du Paris-Saint-Germain, étaient venus manifester en tant que tels, après la mort de l'un des leurs, Julien Quemener, tué par balle par un policier le 23 novembre 2006.

source: Le Monde
avatar
Marine
Intéressé(e)

Nombre de messages : 18
Age : 28
Localisation : Libourne
Statut Politique : fnj33
Date d'inscription : 23/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le préfet de police de Paris interdit un défilé annuel de l'extrême droite

Message  Nicolas le Jeu 15 Mai - 1:44

Le comité du 9 Mai, a quand même réussi à se réunir pour rendre hommage à Sébastien assassiné par la police de Pasqua.

N'oublions jamais


A notre camarade, assassiné pour être politiquement incorrect.
avatar
Nicolas
Intéressé(e)

Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Statut Politique : SR FNJ Aquitaine
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum