Le MNR lâche définitivement la NDP de Touzé-Hélie-Spieler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le MNR lâche définitivement la NDP de Touzé-Hélie-Spieler

Message  Invité le Jeu 29 Mai - 14:20

Peau de chagrin : Le MNR lâche définitivement la NDP de Touzé-Hélie-Spieler



Après le refus de Bruno Mégret d’apporter son soutien à la Nouvelle Droite Populaire, cette mini-formation factieuse d’extrême-droite dirigée par Touzé, Hélie et Spieler, le MNR vient d’annoncer sur son site que ni Annick Martin, vice-présidente de ce parti, ni tout autre représentant du parti de Mégret, ne participeront à la réunion « dite de la nouvelle droite populaire ». Et la vice-présidente mégrétiste de préciser : « cette initiative qui devait oeuvrer au rassemblement se présente comme un parti politique ». Annick Martin devait intervenir en tant que représentante du MNR samedi après-midi, dans un luxueux hôtel parisien à l’occasion de la « convention nationale » de la NDP.

Une décision qui fait suite aux nombreuses difficultés que rencontrent Jean-François Touzé, Roland Hélie et Robert Spieler dans leur intention de mettre en place une structure politique en charge de gêner le Front National pour les mois et années à venir, avec l’espoir pressent de prendre sa place sur l’échiquier politique français.

Déjà, leurs micro-réunions en Alsace, en Lorraine et en Basse-Normandie, se sont soldées par des échecs évidents, ne pouvant que rassembler quelques rares convives éparses autour d’un copieux repas bien arrosé. Un peu juste pour une organisation qui entend relever le défi politique de succéder au FN de Jean-Marie Le Pen qui, lui, a réussi à s’imposer dans le paysage politique français depuis un quart de siècle.

Afin de mieux saisir l’esprit qui les anime, durant toute la dernière campagne des municipales et des cantonales, ceux qui sont à l’initiative de la NDP n’ont eu de cesse de multiplier intrigues, coups bas et discordes dans les rangs nationaux, allant même jusqu’à soutenir, voir monter, des listes anti-FN çà et là, sans grands résultats.

Plusieurs personnalités ont déjà pris leurs distances avec ce trio libéralo-droito-européiste, comme Nicolas Bay et Jacques Gaillard, respectivement numéros 2 et 3 du MNR qui ont fait savoir qu’il se désolidarisaient officiellement de cette initiative. Même chose pour Bruno Larebière, rédacteur en chef du Choc du Mois et de Minute qui ne participera pas à cette réunion du 1er juin, alors qu’il était intervenu le 27 octobre dernier lors du 1er anniversaire de la « revue » Synthèse nationale, destiné, déjà, à lancer les bases d’un après-Le Pen sans le FN.

Quant à Bernard Antony, patron de Chrétienté solidarité très courtisé par Touzé-Hélie-Spieler, il reste sur la touche, attendant de voir par simple prudence élémentaire.

Néanmoins, sur son blog, la NDP croît pouvoir attirer quelque « 200 cadres » (sic !) samedi prochain en vue de « jeter les bases d’une structure fédérative », dans une salle qui ne peut, au maximum, en contenir que 140.

Errare humanum est, perseverare diabolicum !

Source: http://uniondespatriotes.hautetfort.com/archive/2008/05/29/peau-de-chagrin-le-mnr-lache-definitivement-la-ndp-de-touze.html#comments

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum